Les 2 nouveaux portiques sont arrivés à Port Réunion

A la création du Grand Port Maritime de La Réunion en 2013, la nouvelle direction a mis en œuvre une stratégie basée sur des réflexions engagées depuis plusieurs années pour permettre l’accueil de navires de plus grandes tailles.

 

Afin d’atteindre ce but, une remise à niveau des équipements étaient nécessaire avec notamment :

- pour les infrastructures, le renforcement des 2 quais avec 15,50m de profondeur, prolongation du quai existant de 160m (longueur total 640m) et nouvelle fondation (travaux toujours en cours)

- pour l’outillage, l’arrivée de 2 nouveaux portiques.

 

Parmi les 4 portiques en place jusqu’à présent, 3 appartiennent à la 1ère génération arrivée en 1993 ayant bénéficié une mise à niveau afin de ramener leur capacité au même niveau que le 4ème acquis en 2008.

 

Caractéristiques des nouveaux portiques :

  •      15 m de portée supplémentaire par rapport aux anciens
  •      Un peu plus grand dans toutes les dimensions
  •      1 400 tonnes de ferraille, moteurs, câbles et autres
  •      Fabriqués par ZPMC, entreprise chinoise leader mondial de la fabrication d’outillage portuaire, qui a en permanence 90 portiques en production
  •      Nouveauté avec la présence d’une « lashing plateforme », pour assurer la sécurité des agents dockers, permettant à l’opérateur de rester sur le portique et non plus à quai.
  •      Nouveauté avec le « full rope », pour moins de fatigue mécanique avec des mouvements par câbles pour la circulation des charriots.
  •      Type de navires visés par ce nouvel outillage : navires de capacité de 9 000 EVP

 

Mise à quai :

Les opérations de mise à quai du 1er portique se sont mises en place ce jeudi 15 octobre au matin. Les portiques ont été désarrimés et le bateau mis à niveau du quai. Les 4 rails provisoires posés au sol. Il faudra environ 1 heure pour sortir le portique du navire.

Suivront les opérations de vérinage pour le soulever, retirer les rails provisoires pour le reposer sur les rails définitifs.

Le lendemain, ces mêmes opérations se sont reproduites à l’identique pour le 2ème portique.

5 jours d’opération au total auront été nécessaires pour le déchargement de ces 2 outillages.

 

La mise en service des 2 nouveaux portiques est prévue en fin d’année avec une période d’essai d’environ 2 mois.

 

Cependant, infrastructures et outillage ne font pas tout pour la mise en place du transbordement, besoin de réaménagement des surfaces et d’une nouvelle organisation avec les manutentionnaires. Une période de consultation et de réflexion avec l’ensemble des acteurs est actuellement en cours.